top of page
Rechercher
  • Cécile Martin

La vie risquée des pauvres

Certes la vie des femmes au village est difficile, mais laissez-moi vous parler du travail des hommes. Eux aussi travaillent dur dans les champs. Ce sont eux qui construisent les maisons, qui tapent les briques comme on dit, et surtout, eux qui s'enfoncent dans les dangereuses mines d'or. Ils creusent et descendent dans les galeries, prennent le risque de se faire ensevelir au fond d'un trou mal étayé. Je n'ai pas de photo des mines car la plupart de ces activités n'étant pas légales, je pourrais mettre en grande difficulté des villageois qui essaient de survivre. Ils sont aussi chargés de tâches pénibles comme se rendre au cimetière, enterrer les morts. Comme on ne laisse jamais une veuve seule avec ses enfants, traditionnellement le frère du défunt l'épouse et lui assure protection. S'il n'y a pas de frère c'est le chef du village. Enfin ils ont la pression de devoir rapporter suffisamment de riz. C'est aux hommes qu'incombe la responsabilité de subvenir aux besoins de toute la famille. Coûte que coûte.






10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Post: Blog2_Post
bottom of page